Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Oct

Le dolmen de Gaoutabry

Publié par Comtesse

Le Dolmen Gaoutabry est un mégalithe aisément accessible par une promenade le long de la piste de Notre-Dame des Maures, à la sortie de La Londe les Maures. Ce petit ensemble de pierres fait partie de l'ensemble des mégalithes du département du Var qui a fait l'objet d'un inventaire scientifique en 1992 par la DRAC PACA.

 

Découvert par le Baron de Bonstetten en 1876 et identifié par ce dernier comme étant 3 petits dolmens accolés. Cotte en 1924 détermina qu'il s'agissait bien d'un grand dolmen.

Gaoutabry proviendrait du provençal caud, signifiant chaud ou de gaouto qui signifie mamelon d’une colline, et abri, lieu couvert. Cet « abri » funéraire se trouve effectivement au sommet d’une colline bien ensoleillée.

Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Début de la balade

Début de la balade

Le dolmen de Gaoutabry est une tombe collective constituée d'une chambre, d'une anti-chambre et d'un couloir d'accès. Les parois du dolmen sont composées de 24 dalles taillées à proximité du site. L'absence de dalle de couverture peut s'expliquer par la nature du matériau utilisé, peut-être le bois, comme le laisse supposer les interstices entre chaque dalle. Le tumulus (amas de terre et de pierres recouvrant le dolmen) a aujourd'hui disparu.

Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry
Le dolmen de Gaoutabry

Les ossements de 34 individus brûlés avant inhumation ont été découverts dans ce dolmen allongé. Un poignard en silex, une vingtaine de pointes de flêches, des perles, les tessons d'une dizaine de vase et un fragment de hâche ont aussi été retrouvés. L'architecture de ce dolmen le rattache à ceux de la Provence occidentale et du Languedoc, alors que sa situation culminante, son mobilier et son mode funéraire (crémation) le rendent caractéristique des dolmens de la Provence orientale, c'est-à-dire à l'est du Rhône.

 

 

 

 

Source : http://www.histoirepaca.com

Le dolmen

Le dolmen

L'intérieur du dolmen

L'intérieur du dolmen

Plus petit que ses homologues celtiques, le monument présente une chambre sépulcrale rectangulaire de six mètres de long pour un mètre cinquante de large, formée par vingt-quatre dalles de schiste dressées. Comme dans tout dolmen, elle avait pour fonction d’abriter les défunts de la tribu. Les villages locaux de la fin du néolithique et du début de l’âge du cuivre ont développé de fortes croyances et vénéraient leurs morts.

 

Le dolmen

Le dolmen

Vue sur port Cros et le fort de Brégançon

Vue sur port Cros et le fort de Brégançon

Le dolmen de Gaoutabry
Commenter cet article

Deslot 10/10/2013 07:08

C'est bien la Comtesse, tu cites tes sources ! Tu fais bien de proposer une vue du port de Brégançon, il fait partie des nombreux privilèges dont l'Etat dispose et qui obère les finances ! Enfin, les nôtres !

Belle balade sinon......

Archives

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence