Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Jul

La Borne

Publié par Comtesse  - Catégories :  #Auvergne

La Borne est une rivière française qui coule en Haute-Loire. Elle est un affluent de la Loire en rive gauche, et rejoint ce cours d'eau à Chadrac, un peu en aval du Puy.

La Borne

La longueur de son cours d'eau est de 48,4 km La Borne possède un bassin versant de 428,68 km

La Borne
La Borne

Tout au long de la traversée de l'agglomération du Puy-en-Velay, la rivière Borne est longée tantôt en rive droite, tantôt en rive gauche par une promenade paysagère très fréquentée. La continuité de cette promenade était interrompue jusqu'alors à hauteur des abattoirs de la commune du Puy-en-Velay, à proximité d'un point de franchissement ancestral de la Borne, autrefois appelé « pont des Vignes ».

 

La Borne

Le passage à gué créé sur la Borne a pour principale vocation d'établir une liaison piétonne. Ce projet intègre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, respecte le milieu aquatique et les considérations paysagères. L'accent est également mis sur la restauration du bief Sainte-Catherine et sur la mise en valeur du pont des anciens abattoirs. Pour la première fois depuis longtemps, il est possible de visualiser les quatre arches de cet ouvrage d'art d'un seul coup d’œil.
 

La Borne
Le pont médiéval de BORNE date de la fin du XIème siècle. Il enjambe la rivière du même nom "la Borne", affluent de la Loire. La route qui passait sur ce pont s'appelait la Voie Royale ou la "Via Strada", et reliait Clermont-Ferrand au Puy-en-Velay.
Au cours des siècles ce pont, ouvrage au destin local et régional, a vu passer des rois parmi lesquels : Saint Louis, et Charles VII.
Construit en brèche volcanique, long de 110 mètres, il compte 6 arches dont 4 de plus de 10 mètres d'ouverture. Maintes fois entretenu au travers des siècles, l'ouvrage fut jugé trop étroit dès 1767. Entre 1848 et 1851, on construisit en parallèle du Pont Médiéval un nouveau pont qui permet aujourd'hui le passage de la nationale 102. Un siècle plus tard, le 24 juin 1944, les maquisards décidèrent de dynamiter ces deux ponts pour retarder la fuite de l’ennemi.
Le pont neuf a été reparé aussitôt après la libération, mais on ne jugea pas utile de reconstruire le vieux pont qui se trouva amputé d'une arche de 11 m. Ce vieil ouvrage, élément du patrimoine de la Haute Loire, mais aussi de la commune de Borne , mérite d'être restauré comme l'ont été les ponts de la Chartreuse, d'Estrouillas .... "Rares sont les monuments de ce genre qui ont survécu intacts aussi longtemps" écrit Jean CHERVALIER dans son livre, Les ponts de la Haute Loire .
La Borne
Vue depuis la promenade

Vue depuis la promenade

La Borne
La Borne
La Borne
Commenter cet article

anversa renata 01/07/2014 19:16

c'est jolie la verdure d'auvergne ...promenez vous bien , découvrez une région , bonne vacances , amusez vous bien , je vous embrasse.

Archives

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence