Menton

par Comtesse  -  8 Octobre 2014, 19:46  -  #Alpes Maritimes

Menton est située à la frontière italienne (la ville frontière du côté italien est Vintimille) et elle est surnommée « Perle de la France » (cette appellation est dûe au géographe Élisée Reclus dans sa Géographie universelle). La ville est ouverte sur la mer Méditerranée et possède un campanile.

Le citron est un des symboles de la ville de Menton où, grâce à un climat méditerranéen très doux, des citronniers fructifient ; créée en 1928, la fête du citron a ainsi lieu dans la ville. Elle se déroule entre les trois derniers week-ends de février.

Placettes fraîches et ruelles étroites qui tombent en cascade vers la mer : le cœur historique de la cité bat derrière les façades ocres, aux persiennes tamisant la lumière, préservant l’intimité des maisons des assauts du soleil.

On traverse l’histoire au pied des campaniles aux tuiles vernissées.

Menton
Menton
Menton

Son ensoleillement exceptionnel et son climat quasi subtropical favorisent la culture des orangers, citronniers, palmiers, mimosas et l'extraction d'huiles essentielles rares, ses nombreux jardins créés avec talent sont un réel ravissement et vous feront rêver.
 

Menton
Menton
Menton
Menton

Basilique Saint Michel Archange

Avec sa façade, son clocher, son parvis formé de galets représentant les armoiries des Grimaldi, ses rampes majestueuses, elle est un joyau de l’art baroque.

C’est à un architecte génois, Laurent Lavagna, que sont confiés l’étude et la construction "d’une grande et belle église pour Menton", selon le vœu du prince Honoré II de Monaco.

Comme les précédentes églises bâties en ces lieux, le nouveau sanctuaire est placé sous le patronage de Saint-Michel Archange.

 

Menton
Menton
Menton
Menton
Menton
Menton
Menton
Menton

LE PARVIS DE LA BASILIQUE SAINT-MICHEL

Le travail a été colossal ! Imaginez qu’il a fallu 250 000 galets pour reconstituer les 170 m² du parvis de la Basilique Saint-Michel. Posés un à un, ces petits cailloux ont été choisis pour leur couleur et pour leur forme sur les plages du Careï et du Borrigo. Ce chantier, qui a nécessité plus d’une année de travail, est aujourd’hui achevé. Le motif central a été réalisé en respectant avec le plus grand soin les modes de mise en œuvre du XVIIIème siècle.

Pierre-Antoine Gatier, Architecte en chef des Monuments historiques, a supervisé les travaux en veillant bien à ce que le moindre détail de cette fresque soit fidèle à ce qui avait été réalisé il y a plus de 250 ans.

Menton

À l’intérieur, la vaste nef à quatre travées forme une vaste croix latine. Le chœur, précédé d’un arc triomphal, est décoré de stucs marbre à pilastres plats. Une statue de bois peint de 1820 représentant Saint Michel terrassant le dragon surmonte l’autel en marbre polychrome. Les chapelles latérales sont décorées de retables baroques. L'une est dédiée à sainte Dévote. Certaines avaient été concédées à de riches familles de Menton.

Bel orgue dans le chœur (XVIIème s.) de facteur inconnu. Il a été souvent attribué à Gio Oltrachino (Jean d'Utrect), facteur d'orgue originaire de cette ville, installé à Gênes et dont on connaît par les archives de nombreuses constructions d'orgues en Ligurie - un seul existant encore intact à Alassio - et à Monaco : celui de l'église paroissiale Saint-Nicolas de Monaco daté de 1639 (buffet actuel de celui de l'église Saint-Charles restructuré par l'architecte Charles Lenormand et Merklin) , celui de la chapelle palatine (1639) disparu et un autre organo portatile de la même époque disparu lui aussi. Gio Oltracchino est mort à Gênes en 1647 et l'orgue de Saint-Michel ne peut donc lui être attribué.

Menton
Menton
Menton

La mairie de Menton

Menton
Menton
Menton
Menton

Menton, ville du citron

Une jolie légende est attachée à l’origine de la ville et de son symbole, le citron : Eve, chassée du paradis terrestre avec Adam, en emporta un fruit d’or.

Adam, redoutant la colère divine, lui demanda de jeter ce fruit. Après avoir franchi des montagnes, des vallées et des plaines, ils aperçurent la baie de Garavan. Le golfe, la douceur du climat, la végétation luxuriante... tout rappelait à Eve la douceur de l’Eden.

Elle y enterra le citron. En ce lieu naquit un petit paradis, Menton...

Autrefois, la "cité des citrons", vivait principalement de son agrumiculture.

Cette production a disparu au fil du temps.

Aujourd’hui, la Ville incite les propriétaires à replanter citronniers, orangers, clémentiniers et autres kumquats. Le "citron de Menton" est en cours de labellisation .

Le jardin d’agrumes du Palais Carnolès, Collection Végétale Agréeé par le Conservatoire CCVS (Conservatoire Collections Végétales Specialisées) pour, les agrumes compte 337 arbres répartis en 93 variétés.

Chaque année en février, Menton rend hommage au fruit d’or symbole de la ville avec la Fête du Citron®.

Menton
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
R
quel ville merveilleuse , rempli de rêve , son architecture est splendide avec la place pavé , et tout le reste , c'est une ville a faire en tableau , proche de l 'Italie , moi j 'en mourrais d'envie .......<br /> Belle journée pour vous et tant mieux , des gros bisous .
Répondre