Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
06 May

Chemin des baumes rouges

Publié par Comtesse  - Catégories :  #Luberon

Nous commençons la journée par un repas sous les platanes au bord de la Sorgue....

Restaurant • Pétrarque & Laure •

Ce site naturel d’une grande beauté a su émouvoir le cœur de Pétrarque,
de Mistral et du poète contemporain René Char.

Le restaurant quand à lui était un ancien relais à chevaux (1480) transformé
par la suite en auberge. C'est en 1889 qu'il devient un hotel/restaurant
sous le nom du célèbre poète Pétrarque. Aujourd'hui et depuis 1981
il est uniquement un restaurant.

Nous déjeunons dans un cadre superbe....

Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges

Après ce délicieux repas...nous faisons deux équipes....une équipe de trois pour faire une randonnée...et moi, je reste avec Gabrielle qui a une tendinite au genou.....

 

Au départ de Fontaine de Vaucluse, une randonnée en boucle de 5 km, faible dénivelé, environ 2h30 de balade dans les paysages magnifiques des Monts de Vaucluse.

 

Le départ se fait sur la Place du village de Fontaine de Vaucluse , prendre le chemin qui monte vers la célèbre résurgence (Source de la Sorgue) puis tourner à gauche, prendre le chemin des Beaumes rouges (balisé rouge et blanc), petite montée sur 200 m environ, dépasser la maison rose , aux panneaux jaunes prendre à gauche, monter un peu puis prendre à droite, après la barrière, suivre la piste, on aperçoit un gros rocher à gauche dit "Tête de l'Indien", suivre le chemin, vue sur la pinêde en contrebas à aguche, prendre ensuite à gauche un chemin ( balisé jeune et rouge), monter jusqu'à la ferme des Fayardes puis au panneau MV 16 prendre à gauche, 100 m plus loin prendre à droite (barrière verte) continuer le chemin dallé, suivre le balisage jaune, admirer la vue sur le village, vous verrez à gauche les vestiges d'un puits et d'une borie ( construction en pierre sèche), le chemin redescend tranquillement jusqu'au village, arrivée par le chemin des soleillants puis sur la place de la colonne au cœur du Village.

Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges

Gabrielle et moi-même nous reposons sous les majestueux platanes tant aimés de René Char

Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima?

Il cherche son pareil dans le voeu des regards. L'espace qu'il parcourt est ma fidélité. Il dessine l'espoir et léger l'éconduit. Il est prépondérant sans qu'il y prenne part.

Je vis au fond de lui comme une épave heureuse. A son insu, ma solitude est son trésor. Dans le grand méridien où s'inscrit son essor, ma liberté le creuse.

Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima et l'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas?

René Char
Extrait de
"Eloge d'une soupçonnée,
Poésie/Gallim
ard"

Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges
Chemin des baumes rouges

La poésie sur l'isle sur la Sorgue par René Char.....ICI

Commenter cet article
N
Très belle ballade enchantée... ;)
Répondre
D
Ah ! Et j'oubliais, merci pour ce poème de René Char que j'adore. <br /> <br /> Je t'offrirai l'anthologie !
Répondre
D
Ravi de partager ce moment grâce à ton blog. Vous n'avez donc pas dîner à l'hôtel du minet galant ? A Montretout ? <br /> Les deux grâces devraient lever le pied sur la fourchette car le retour en voiture risque d'être douloureux pour les suspensions. La p'tite est belle comme un coeur et ressemble, trait pour trait à Isabelle. Même sourire, même expression de visage. <br /> En tout cas, bienheureux de vous voir en pleine forme. <br /> <br /> Gros bisous fleuris.
Répondre
R
quelle belle poésie , je vais allé plus loin et lire de nouveau du René Char , belle rando pour vous et jolis platanes
Répondre

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence