Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Jul

La Fête du Pain à Fayence

Publié par Comtesse  - Catégories :  #var

La Fête du Pain à Fayence

Comme en 1900, Fayence fête le pain et ses fours anciens avec près de 300 personnes en costumes provençaux. Toute la journée: vieux métiers, artisanat, vente de pains cuits au four, défilé en costumes, folklore, véhicules anciens, repas convivial en soirée

La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence

Au coeur du village, groupes traditionnels et de nombreux villageois se costument début du XXème siècle. environ 200 à 300 personnes vont se parer de leurs plus beaux atours d'époque : paysans, artisans, bourgeois...

La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence

Tout au long de la journée, de multiples activités - toutes gratuites - seront proposées au public (démonstration de la cuisson du pain, démonstration de vieux métiers, spectacles de danse, défilés costumés, jeux, animations et bien d'autres encore

Autrefois à l’occasion des fêtes patronales, l’on célébrait le saint patron de l’église témoignant ainsi la dévotion que lui conféraient les villageois. Parfois c’est le Saint de la commune qui était célébré, avec plus de ferveur encore.

Aujourd’hui, les fêtes patronales ont pris un peu de distance avec le culte du Saint-Patron et peuvent plutôt être considérées comme des fêtes de villages ou l’on se retrouve, danse et chante, déguste les plats locaux tels l’aïoli. Si la ferveur religieuse s’est amenuisée, les racines et les traditions restent présentes.

Les lavandières ou Bugadiero
Les lavandières ou BugadieroLes lavandières ou BugadieroLes lavandières ou Bugadiero

Les lavandières ou Bugadiero

La musique

On retrouve des traces du galoubet et du tambourin dès la période médiévale, sous le nom de la flûte-tambour ou la tibie. A cette époque, on trouve ce couple d'instrument dans toute l'Europe. Il reste très pratiqué dans tout l'Occident jusqu'à la fin de la Renaissance.
A partir du XVIème siècle, la flûte-tambour commence à connaître un déclin inexorable. Elle trouve refuge dans le petit peuple.
Ce n'est qu'à partir du XVIIème siècle que cet instrument prend sa forme locale définitive : le galoubet et le tambourin.
A partir du XVIIIème siècle, ces instruments de musique provençaux sont mis en valeur par la mode parisienne du "champêtre". Le galoubet et le tambourin sont à leur tour curieusement influencés par cette mode (tambourin de style Louis XVI ; répertoire musical d'Opéra et d'Opéra comique ; musique écrite et lue par des musiciens confirmés ; ...) qui perdure de nos jours. A cette époque, l'engouement pour ces instruments est tel que plusieurs musiciens provençaux montent à Paris pour jouer, composer et publier leurs œuvres (comme J.N. CARBONNEL, J.J. CHATEAUMINOIS).

Instruments de musique fabriqués avec des courges séchées
Instruments de musique fabriqués avec des courges séchées

Instruments de musique fabriqués avec des courges séchées

Et puis l'atelier de repassage

Nous trouvons la trace de fers à repasser que l’on pouvait chauffer tout à loisir.

   Les « Pressophiles » pensent que ces fers, en ce qui concerne tout au moins l’Europe, virent le jour à la fin du 15ème siècle et au début du 16ème siècle.

 

   Ils étaient fabriqués de façon artisanale en fer forgé dont la souche était souvent étirée pour former la poignée. (Notons que ces fers étaient chauffés à même le feu).

Nous trouvons la trace de fers à repasser que l’on pouvait chauffer tout à loisir.

   Les « Pressophiles » pensent que ces fers, en ce qui concerne tout au moins l’Europe, virent le jour à la fin du 15ème siècle et au début du 16ème siècle.

 

   Ils étaient fabriqués de façon artisanale en fer forgé dont la souche était souvent étirée pour former la poignée. (Notons que ces fers étaient chauffés à même le feu).

Les évolutions de la mode firent entrer le repassage dans les mœurs et permirent à la classe moyenne d’adopter à son tour la lingerie fine, qui n’était alors réservée qu’aux classes privilégiées.

 

La Fête du Pain à Fayence

Les rues étroites sont bien décorées

La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence

Le  four du Mitan

Au cœur des ruelles pittoresques du vieux FAYENCE se trouve un ancien four à pain communal.

Construit en 1522 sous l'évêque de Fréjus, Nicolas de Fiesque, ce four d'abord banal puis communal, a été sauvé de la démolition en 1997 par des Fayençois.

 

Grâce à l'association « Les Amis du Four du Mitan », aidée par le Conseil Général et la Municipalité, il a été restauré et transformé en Musée avec une reconstitution d'une scène.

 

Ainsi, ce vénérable four, impressionnant par sa taille, raconte son histoire étonnante et insolite, avec des personnages en costume de 1897 et entourés de tous les objets de l'époque.

La Fête du Pain à Fayence

Au four Saint-Clair, les fourniers depuis l'aube retrouvent les gestes d'antan, les odeurs de pain juste sorti de la bouche du four ancestral, invitent les visiteurs à la dégustation.

Le boulanger en l'occurence est le propriétaire de notre location de vacances....!!!

La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence

Le four est magnifique....et il fallait être courageux pour supporter la chaleur qu'il dégageait...A l'époque, une fois le pain terminé, les villageois venait faire cuire toutes sortes de mets....

La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence
La Fête du Pain à Fayence

Figures emblématiques du folklore provençal, le Galoubet et le Tambourin sont deux instruments indissociables de la culture provençale. En effet, les airs doivent être interprétés avec les 2 instruments en même temps. Ce tandem a mené des milliers hommes aux combats des siècles durant, a fait vibrer de nombreux « baletti » sur les places des villages provençaux au fil des années ! Aujourd’hui, le galoubet – tambourin reste actuellement utilisé dans le folklore provençal par les groupes folkloriques provençaux ainsi que dans la musique classique provençale. Il est devenu l’instrument « national provençal ».

Commenter cet article

anversa 06/07/2015 07:23

ho!!!! remarquable , ça devait être superbe , moi j ‘adore le pain fabriqué de plusieurs façon , leus aspects et l ‘odeur , et les costume la photo coin vélo ancien donne l ‘envie d’un tableau , tout est superbe , vous avez dû passé une bonne journée , gros bisous

DESLOT 05/07/2015 21:00

Jésus a-t-il distribué des pains ! Oui, je sais mauvaise blague ! En tout cas, cette manifestation est remarquable ! Toi qui aimes les costumes, tu as certainement beaucoup appréciée !

J'adore les lavandières avec leurs culottes taille XXXXXXLLLLLL

Cela contient.

Gros bisous.

Archives

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence