Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Sep

Pertuis

Publié par Comtesse  - Catégories :  #Vaucluse

Historique : Pertuis vient du latin Pertus, signifiant la trouée, le passage, ce qui lui a de tout temps conféré un rôle majeur dans le développement économique de sa région. porte CentreAncien-02Pendant longtemps périlleuse à franchir, la Durance reste cette limite naturelle entre les Bouches du Rhône et le Vaucluse, le Pays d’Aix et le Pays d’Aigues dont Pertuis est capitale. Ce fleuve a modelé des paysages de plaine au sud de la ville et a favorisé le développement d’une vie agricole prépondérante durant le 19° siècle ; la pomme de terre, ainsi que l’asperge ont fait la richesse et la renommée de la ville. 

Au nord, ce sont des paysages plus vallonnés, les « Coulets », ces petites collines qui annoncent le Luberon ; bénéficiant d’un ensoleillement exceptionnel, elles ont favorisé la culture viticole dont la production en A.O.C. « Côtes du Luberon » atteint aujourd’hui une très belle notoriété. 

Les armoiries de Pertuis : une fleur de lys… Octroyées par Lettres patentes de François de Luxembourg, Gouverneur de Provence, datés du 13 février 1493 et de Charles VIII, Roi de France, Comte de Provence et de Forcalquier, données à Tour au mois d’octobre 1493. 

Ces armoiries à fleur de lys privilège rare pour une ville, ont été données à Pertuis en raison de « la bonne et ancienne fidélité des habitants du dit lieu ont toujours tenue et gardée envers… les Comtes de Provence » et de l’ancienneté de leur attachement au domaine de ce Comté.

 

Source : Gisèle SALA 

Pertuis

 

 

Découvrir Pertuis en une heure c’est possible . Depuis la place Mirabeau, nom de cet illustre figure de la pensée politique française, ( il a été baptisé dans l’Eglise Saint Nicolas ) , on va vers l’Hôtel de ville par la rue Voltaire, et vers le cours de la République, par la rue Danton. Alors que le centre ville porte en ses noms de rues quelques stigmates de sa rébellion constructive, elle arbore sur son blason jaune et rouge, la fleur de Lys.

 

Mais revenons à notre flânerie historique, sur la place Mirabeau. Les deux bâtiments majeurs, l'Eglise et le Donjon se juxtaposent comme deux habitations de Seigneur, et chose rare, c'est au sommet du Donjon que l'on a surélevé le clocher généralement posé sur l'Eglise.

Lorsque vous aurez saisi l'originalité de cette petite ville, extrémité du Département de Vaucluse, Capitale du Pays d'Aigues, partie sud du Luberon, vous trouverez un pendant étymologique au Pays d'Aix, agglomération des Bouches du Rhône à laquelle Pertuis appartient aujourd'hui.Diane-01

 

Des panneaux relatant l'histoire de monuments importants du patrimoine local jalonnent votre circuit. Ils sont au nombre de 10. Ainsi de la place Mirabeau, tournez vous dos au Donjon et quasiment à gauche en face, entre le primeur et le charcutier, descendez la rue Notre Dame jusqu'à ce que vous passiez devant le lavoir Notre Dame. De là, remontez vers la rue Boileau, puis la rue Droite vous fera découvrir l'emplacement d'une maison de boutiquier, le Vieil Etal. De la rue Droite, continuez vers la rue Saint Pierre, et vous descendrez sur la place de l'Ange. Vous aurez une explication sur cette place et découvrirez la maison dite de François 1er, la fontaine, et la très belle demeure des consuls.

De la place de l'Ange, descendez la rue Vaillante, puis la rue Basse. En bas de la rue, vous apercevrez la Tour Saint Jacques, que vous pourrez détailler dans toute son architecture. Revenez sur vos pas et empruntez la rue Saint Jacques, vous passerez devant un très joli lavoir. De là, vous remontez dans la rue Grande, puis tournez sur votre droite au niveau de la rue Bayon, prenez ensuite la première à gauche, et retournez vers la rue Beaujeu. A l'angle et très bizarrement situé, vous allez être surpris par un très beau palais maniériste que l'on a appelé, la Maison de la Reine Jeanne. Contournez le bâtiment pour ressortir sur la place et rejoignez l'Eglise Saint Nicolas, à l'intérieur de laquelle vous serez étonné. Edifice non terminé, de style gothique flamboyant, il contient des toiles de maîtres provençaux, et un orant à la vierge d'une très belle délicatesse. De l'Eglise, vous pourrez descendre jusqu'à l'Hôtel de ville par la rue Voltaire. Pertuis a une maison commune dès la fin du XIV° siècle, mais c'est en 1793, que l'hôtel particulier de la famille de Croze devint l'hôtel de ville.

 

 

 

Église Saint-Nicolas de Pertuis

 

L'église Saint-Nicolas est une église fondée en 1398 dans la commune de Pertuis.

Elle est classée monument historique depuis le .

Pertuis

Le nouveau portail de la chapelle Saint-Nicolas est cité en 1198. Cette chapelle est sous la dépendance de l'église Saint-Pierre. Au milieu du xive siècle, Saint-Nicolas devient paroisse annexe de l'église Saint-Pierre et le culte est célébré par un curé et plusieurs prêtres.

Entre 1357 et 1362, le comte d'Armagnac, Arnaud de Cervole et Henri de Transtamare assiégèrent tour à tour Pertuis, l'église Saint-Pierre située à proximité du rempart septentrional subit de nombreux dégâts.

En 1397 le prince Charles de Tarente et le sénéchal Georges de Marlio placent leurs bombardes devant les remparts de Pertuis, fief du rebelle Raymond de Turenne. L'église Saint-Pierre menace de s'écrouler, son mobilier est transféré dans l'église Saint-Nicolas qui devient église paroissiale le 25 janvier 1398.

Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis
Pertuis

L’écrin du Sud Luberon, l’ambiance de la vieille ville fortifiée dont on peut encore admirer des vestiges (ruelles tortueuses, remparts, donjon de l'ancien château qui domine la ville et est ouvert à la visite), les produits du terroir (fruits, légumes, vins AOC), les nombreux commerces, la vie associative et culturelle lui donnent une certaine douceur de vivre particulièrement recherchée.

Pertuis
Commenter cet article
D
Belle découverte que cet endroit. Je craque pour cette Vierge à l'enfant aussi kitsch soit-elle ! <br /> Bisous et profitez bien de votre dernière semaine.
Répondre

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence