Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 Jun

MOULINS Ville d'Art et d'Histoire

Publié par Comtesse94

 

 

Carte de situation de l'office de tourisme de Moulins

 

 

Moulins, parfois dénommée Moulins-sur-Allier par la SNCF et la Poste, est une commune française située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est la préfecture du département de l'Allier et une ville d'art et d'histoire.

Capitale historique du Bourbonnais, l'agglomération s'étend le long de l'Allier.

Moulins est la sixième ville la plus peuplée de l'ancienne région Auvergne derrière Clermont-Ferrand, Montluçon, Aurillac, Vichy et Cournon-d'Auvergne.

Ses habitants se nomment les Moulinois.

 

MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire

La ville doit son nom aux nombreux moulins à eau, à vent et à bateaux qui s’étendaient autrefois sur ses collines, le long de ses ruisseaux et sur la rivière Allier. Si la rivière Allier traverse toujours la ville aujourd’hui, les moulins ont quant à eux malheureusement tous disparus.

MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire

Une légende veut que ce soit Archambault, sire de Bourbon, qui fût à l’origine de la cité moulinoise. Ce récit nous conte en effet, que c’est au cours d’une chasse à courre longue et fatigante qu’Archambault trouva refuge dans un moulin situé au bord de la rivière Allier. Il y rencontra une jeune et jolie meunière dont il tomba instantanément amoureux. Enfin de pouvoir rendre régulièrement visite à cette jeune femme, il fit alors construire un pavillon de chasse à proximité du moulin. Et c’est ce pavillon qui devint ensuite un château autour duquel la future ville se développa.

Vue de la tour Jacquemart

Vue de la tour Jacquemart

Place de l'Ancien Palais

Place de l'Ancien Palais

Le quartier historique se laisse découvrir à pied au long de ses petites rues étroites et pavées, bordées de belles maisons à pans de bois et pour lesquelles il est possible de pousser la porte d’entrée pour découvrir de jolies cours intérieures.
Flânez seul à travers le quartier historique et ses hôtels particuliers aux façades de briques roses et noires losangées ou bien suivez un guide conférencier de la Ville à l’intérieur du Jacquemart
 ou de la Chapelle de la Visitation.
La Cathédrale Notre-Dame, constituée du chœur et de son abside du XVème siècle – la collégiale – et de sa nef et de ses flèches du XIXème, renferme le magnifique Triptyque du Maître de Moulins. Ce tableau en excellent état de conservation, représente la Vierge de l’Apocalypse en compagnie de ses donateurs le Duc Pierre II de Bourbon et sa femme la Duchesse Anne de Beaujeu, ainsi que leur fille Suzanne.

Tryptique du maître de Moulins

 

Le Maître de Moulins, dont l'identification a fait couler beaucoup d'encre, était attaché à la cour des ducs de Bourbon. Parmi ses oeuvres, le triptyque de la cathédrale de Moulins est daté de la fin du XVe siècle ou du tout début du XVIe et est dans un excellent état de conservation. Il représente la "Vierge de l'Apocalypse", en compagnie des donateurs, le duc Pierre II et la duchesse Anne de Beaujeu avec sa fille Suzanne.

Le Musée Anne-de-Beaujeu

 Le musée Anne-de-Beaujeu occupe le pavillon Renaissance construit par Anne de France et Pierre de Beaujeu vers 1500 qui venait clore la cour du prestigieux palais des ducs de Bourbon. Le parcours permanent du musée permet de découvrir des collections variées : égyptologie, archéologie régionale, histoire de la famille de Bourbon, sculpture médiévale bourbonnaise du Moyen Âge et de la Renaissance, peinture, sculpture et arts décoratifs principalement d'Allemagne et des Pays-Bas

 

Cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation

 

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation de Moulins est une cathédrale catholique romaine située à Moulins, dans le département de l'Allier. Elle est le siège épiscopal du diocèse de Moulins.

Remplaçant une chapelle de la fin du xe siècle, à l'origine dédiée à saint Pierre, la « collégiale des Bourbons » fut construite à la fin de l'époque médiévale. Partie la plus ancienne de l'édifice actuel, construite en style gothique flamboyant, sa première pierre fut posée en 1468 par Agnès de Bourgogne, mère de Jean II, duc de Bourbon, et veuve du duc Charles Ier de Bourbon. Les travaux s'achevèrent en 1550.

La collégiale fut érigée en cathédrale en 1823 lors de la création du diocèse de Moulins. Le premier évêque, Mgr Antoine de La Grange de Pons se chargea de l'agrandissement de cette église et son successeur, Mgr Pierre de Dreux-Brézé entreprit d'importants travaux. Il fit doubler la surface de la nef et ajouter les deux collatéraux et la façade harmonique avec ses deux flèches hautes de 81 mètres. Ces ajouts architecturaux sont réalisés en style néogothique imité du gothique francilien du xiie siècle, sous l'influence de Viollet-Le-Duc. L'architecte parisien Jean-Baptiste Lassus commença les travaux qui furent continués par Eugène Millet et Paul Selmersheim après la mort de Lassus, en 1857.

De nombreux vitraux dépeignant les Bourbons, la vie de sainte Catherine, celle de sainte Barbe, le Crucifiement ou encore l'Arbre de Jessé, éclairent le monument pourvu d'une kyrielle d'œuvres d'art.

La cathédrale est surtout célèbre pour son triptyque de la « Vierge en gloire », chef-d'œuvre réalisé autour de l'an 1500 par un artiste longtemps non identifié, le Maître de Moulins, aujourd'hui reconnu comme le peintre d'origine néerlandaise, Jean Hey. Mais on peut y admirer également une Vierge noire du xie siècle, un groupe sculpté gothique flamboyant représentant la « déploration du Christ. » Le trésor de la cathédrale abrite un Christ reliquaire en ivoire du xviie siècle, un triptyque d'Aubery, un autre de Bethléem attribué au flamand Joos van Cleve.

Image illustrative de l’article Cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation de Moulins ​​​​​​​

MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire

La Maison Mantin

 

Mystérieuse, cette maison l’est autant par ses collections que par son histoire !...

En plein cœur de Moulins se dresse une étonnante bâtisse. Véritable écrin légué par son propriétaire à la Ville, la maison Mantin attise la curiosité des habitants depuis plus de cent ans… Issu d'une famille fortunée, rentier à 42 ans, "bourgeois" et original, Louis Mantin lègue en 1905 son exceptionnelle maison et la collection qu'elle renferme de façon à montrer aux visiteurs dans cent ans un spécimen d'habitation d'un bourgeois du XIXème siècle. Construit entre 1893 et 1897, sur une partie des ruines du palais ducal des Bourbons, l'édifice pittoresque est conçu pour préserver et conserver la collection du maître des lieux, érudit, curieux et amateur d'art. Fermée pendant plusieurs dizaines d'années, abîmée par le temps, cette maison a subi un travail de restauration tout à fait titanesque et respectueux avant sa réouverture.

En parcourant la Maison, figée pour l'éternité, on découvre de magnifiques cuirs dorés, des tapisseries d'Aubusson, des vitraux anciens illuminant chaque mur, chaque pièce… Louis Mantin, bourgeois fortuné, fit construire à la fin du XIXème siècle une imposante demeure autour de ses collections. Se sachant malade, il prit toutes ses dispositions et rédigea un testament à l'attention des visiteurs du futur, léguant sa maison et son contenu afin de montrer cent ans après sa mort "un spécimen d'habitation d'un bourgeois du XIXème siècle..." . Mais l'excentrique donateur n'a rien laissé sur l'histoire de sa vie.

La Maison Mantin est conçue comme un écrin pour l'art. Avec un goût prononcé pour la rareté, l'insolite, l'éclectisme et l'exotique, Louis Mantin a orné chaque pièce d'un étourdissant dédale de peintures, de livres, de photographies, d'objets miniatures, d'animaux naturalisés, de sculptures… Le temps a passé mais cette collection, est restée intacte. Parmi ces objets, on découvre une série d'indices bizarres, laissés peut-être à dessein.

En approfondissant la visite, on s'aperçoit que cette demeure ressemble à un portrait crypté et drôle du mystérieux Louis Mantin. Le bâtisseur a voulu survivre à travers cette maison donnée à la postérité, en conviant le visiteur à percer le mystère de sa personnalité.

 

 

 

Le prieuré de Souvigny

Sanctuaire de la paix

 

Cité monastique clunisienne, fondée en 915

par la donation d'Aymar l'ancêtre de la branche aînée des Bourbons qui ont fait ici leur sépulture.

 

Le prieuré Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Souvigny est situé dans la commune de Souvigny, dans l'Allier, en plein cœur de l'ancienne province du Bourbonnais. Souvigny était au Moyen Âge l'une des cinq filles aînées de la puissante abbaye de Cluny, en Bourgogne. Souvigny possédait beaucoup de paroisses et de petits prieurés, dont il encaissait les revenus dans le Bourbonnais et même au-delà comme Mars-sur-Allier et Champvoux, en Nivernais. Le prieuré est rattaché au diocèse de Clermont, de la province de Bourges. Il prendra le nom de prieuré Saint-Pierre de Souvigny puis prieuré Saint-Mayeul de Souvigny, puis de nouveau Saint-Pierre.

MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire

La prieurale témoigne du style roman et du style gothique. La structure est romane (murs goutteraux…) mais la voûte est gothique. La façade est elle aussi reconstruite à l'époque gothique tout en conservant les deux clochers romans qui la surmontent. Ce prieuré a permis au style bourguignon de se développer dans les nombreuses églises romanes du pays de Souvigny grâce à son appartenance à la puissante abbaye de Cluny.

L'église mesure 84 mètres de longueur ; la voûte atteint 17 mètres.

Dans cette église fut retrouvé un pilier sculpté auquel fut donné le nom de Zodiaque de Souvigny ; ce pilier roman présente un calendrier avec les travaux du mois dans les champs. Il est visible au musée de Souvigny.

La nef a été restaurée entre 2006 et 2008. Les gisants de Mayeul et Odilon de Cluny, enterrés dans l'église, mais dont la tombe avait été profanée à la Révolution française, y ont été reconstitués en 2009 à partir des morceaux trouvés lors de fouilles au début des années 2000.

Les vitraux du chœur datent de 1438. Une partie a été détruite par une explosion au début en 1918.

À droite du chœur, la chapelle vieille présente une voûte peinte du début du xve siècle. Elle contient les gisants de Louis II de Bourbon et d'Anne d'Auvergne, ainsi qu'une Mise au tombeau du Christ datée du xvie siècle.

La sacristie est peinte à fresques du xviiie siècle.

MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire

JARDIN DU PRIEURÉ DE SOUVIGNY

Le jardin de Souvigny est à mi-chemin entre le jardin à la française (de par sa forme : carrés symétriques avec la présence d'une pièce d'eau) et le jardin du prieuré (petits carrés surélevés en culture potagère et présence de plantes médicinales et aromatiques dans des carrés de buis). De plus, afin de rappeler le passé viticole du département, des pieds de vigne ont été plantés dans le fond du jardin (vin de St Pourçain). 220 rosiers (différentes espèces) bordent le jardin. Enfin, depuis l'escalier monumental, le visiteur peut contempler l'ensemble de ce jardin où la fontaine sert d'axe de symétrie.

 

 

MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire
MOULINS  Ville d'Art et d'Histoire

Je rajoute une section spéciale dédicace à "Annick" la gérante du "P'tit Bar" à Moulins, rue du Four.

Une femme accueillante et une terrasse agréable où le temps d'un café, on se déconnecte du monde et on profite de cette agréable détente. 

Un lien si vous désirez en savoir plus sur cette femme extraordinaire....et...attachante..!!

                                             

            Clic pour en savoir plus

Article sur Annick Jouault

 

Commenter cet article
D
Un bel article permettant de redécouvrir la ville de Moulins sous un autre angle. Parfait ce clin d'oeil à notre Annick nationale, si attachante...
Répondre

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence