Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 May

De retour à NEVERS

Publié par Comtesse94  - Catégories :  #Bourgogne

Si vous décidez de passer un court séjour à Nevers, je vous recommande l'Appart-Hôtel ZENAO.

Calme et propreté sont au rendez-vous.

https://www.zenao-apparthotel.com/room/zenao-nevers/

 

La promenade des Remparts

 

 

Ce jardin porte bien son nom : il invite à la promenade et à la contemplation. Longeant les remparts qui jadis ceinturaient la ville, vous pourrez apercevoir la tour du Havre près de laquelle un mur prévu pour la retenue des eaux de la Passière a été ouvert, la tour Saint Révérien au pied de laquelle se trouve la source qui porte le nom de l'évangélisateur.

Plus bas on  découvre la tour Goguin qui tient son nom de son ancien propriétaire et enfin on aperçoit le fleuve royal, la Loire !

On accède au jardin soit en passant sous la porte du Croux, soit en empruntant le quai des mariniers qui longe la Loire. De là, vous apercevrez l'entrée du jardin.

 

C’est au fur et à mesure de la promenade que l’on découvre les différentes ambiances qui animent ce lieu.

Dans la partie supérieure, zone la plus aérée du site, une roseraie plantée de variétés anciennes à petites fleurs isole l’allée principale d’une pelouse très ensoleillée animée par des massifs, dont un massif de rosiers offert par la ville jumelée de St Albans.

Au-delà de la roseraie, un belvédère plantés d’arbres d’essences diverses, donnés par des associations ou des villes jumelées, constitue un écrin de verdure invitant au repos. Passé le batardeau, l’allée serpente au milieu d’une pelouse plantée d’arbres de différentes hauteurs créant ainsi une alternance de zones d’ombres et de lumière.

Elle invite ensuite à la découverte de la grotte Saint-Révérien créée artificiellement puis se divise autour de la fontaine du même nom, laquelle présente l’aspect d’un trou d’eau dans les rochers. L’allée longe ensuite un séquoia et se poursuit entre les arbres et les massifs floraux jusqu’à la Tour Goguin où elle rejoint les platanes presque centenaires du quai des Mariniers.

La porte du Croux...
La porte du Croux...
La porte du Croux...
La porte du Croux...

La porte du Croux...

Jardin du musée de la Faïence et des Beaux-Arts Frédéric-Blandin

Protégé par les remparts de la ville, ce jardin d’agrément d’inspiration médiévale est une entrée remarquable au musée de la Faïence et des Beaux-arts.

 

La traversée, au cœur même du rempart, est l’occasion d’une transition entre la souplesse du dessin de la promenade et les lignes du Jardin de l’Abbaye. A cet emplacement se situait le cloître des religieuses.

Ces terrains ont été achetés par la ville en 1971 et aménagés en jardin en 1981 afin de retrouver l’esprit des jardins médiévaux. L’ordonnancement et la rigueur de ce lieu fortement renforcés par la présence de haies d’ifs sont contrebalancés par les couleurs ocres clairs de l’imposante façade du musée de la Faïence et des Beaux-arts Frédéric-Blandin.

Intimiste, si ce n’est monastique, ce jardin ne se dévoile pleinement qu’en son cœur. A proximité de la salle capitulaire subsiste l’ancien puits à côté duquel un arbre a été planté, tandis qu’une colonne rappelle le cloître disparu, ces trois éléments symboliques étaient constitutifs des jardins monastiques, situés au centre des cloîtres.

Les deux terrasses situées dans le rempart ne s’offrent aux yeux du promeneur que s’il prend le temps de pénétrer plus profondément ce lieu. Un jardin de simples parfaitement délimité anime la première terrasse de ses parfums subtils, comme dans les jardins monastiques les carrés sont constitués de plantes médicinales, aromatiques et ornementales. Une haie d’ifs taillés constitue le seul ornement de la seconde terrasse. Sa position de promontoire permet au visiteur une perception globale sur la promenade des remparts.

 

 

De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS

Des expositions temporaires sont également organisées. Vous pouvez aussi accéder au musée de la Faïence et des Beaux-Arts par les jardins.

Les jardins sont ouverts du lundi au vendredi, de 14 h à 17 h ; le samedi et dimanche, de 14 h à 18 h, jusqu'en novembre (après novembre, ouverture le week-end, de 14 h à 17 h).

Le Parc Roger Salengro

De retour à NEVERS
De retour à NEVERS
De retour à NEVERS

Parcours historique de Nevers

Si on souhaite découvrir Nevers de manière ludique, en plein air et à son rythme, des parcours d'orientation sont à notre disposition.

 

 

L’église St Etienne
De retour à NEVERS

L'église Saint-Étienne de Nevers est une église romane datant de la seconde moitié du xie siècle, située dans la commune de Nevers en France.

 

 

L'église Saint-Étienne de Nevers, bien que peu connue comme beaucoup de monuments de la Nièvre, est l'une des églises de style roman les plus belles et les mieux conservées de France.

Elle a aussi été un point de passage parmi les plus importants sur l'un des quatre chemins de Compostelle.

L'église Saint-Étienne fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 18401.

La cathédrale de Nevers est fondée au début du viie siècle au sommet de la butte dominant la Loire, et dédiée à Saint-Gervais-et-Saint-Protais. Autour d'elle, plusieurs monastères et églises paroissiales sont construits durant les siècles suivants.

La voûte en berceau est à l'aplomb des colonnes de la basilique

La voûte en berceau est à l'aplomb des colonnes de la basilique

L'église adopte un plan à 3 nefs et déambulatoire sur lequel s'ouvrent des chapelles rayonnantes. 

Telle qu'elle apparaît aujourd'hui, l'église est le fruit de plusieurs aménagements entrepris au 19ème siècle. Elle est classée aux registre des Monuments historiques depuis 1840

 

Même si l'emploi du mot Neversois est répandu dans le Journal du Centre, sur le site de la mairie de Nevers, et si le mot apparaît dans le Larousse depuis les années 1990, le gentilé des habitants de Nevers est "Nivernais".

 

Nevers est une belle cité ducale agréable à vivre. La vie est simple proche de la nature, des forêts et en bord de Loire. La ville possède de nombreuses écoles, collèges, lycées, avec des possibilites post-bac. Nombreux commerces il y a beaucoup de choix pour une ville de taille moyenne comme Nevers. Nombreuses propositions en sport et loisirs, un théâtre, un conservatoire, festival de jazz etc... ville non loin de Paris ce qui permet de faire des excursions régulières dans la capitale.

Commenter cet article

Rinaudo 29/05/2021 22:49

toujours un véritable plaisir de voyager au rythme de vos découvertes et de vos émotions , un grand merci

bruno deslot 28/05/2021 17:57

Pour un court ou plus long séjour, Nevers est assurément une ville à découvrir où le patrimoine semble aussi riche que surprenant.

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence