Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Jun

Destination Montluçon

Publié par Comtesse94  - Catégories :  #Allier

Une Balade Grandeur Nature

Les incontournables

 

Les sites les plus emblématiques du pays de Montluçon s’adaptent à toutes vos envies :
nature, culture, patrimoine, gastronomie, artisanat.

Nature

 Tronçais, la forêt d'exception

 

 

Les amoureux de la nature se laisseront charmer par le camaïeu de verts, les loisirs d’eau autour des étangs, le brame du cerf, la cueillette des champignons, les sonneurs de chasse à courre…

 

La Forêt de Tronçais offre un nouveau visage à chaque saison.

 

 

La plus belle chênaie d'Europe

Vaste terrain de jeu de plus de 10 500 ha! Des chênes plusieurs fois centenaires veillent sur la forêt. De la réserve biologique Colbert à son successeur Colbert II, en passant par les nombreuses fontaines et légendes ; Tronçais dévoile ses mystères. Le chêne de Tronçais est mondialement connu pour sa qualité.

Il est notamment utilisé pour la fabrication de tonneaux où vieillissent les plus grands crus des vignobles français.

La Forêt de Tronçais, chênaie de prestige, est labellisée Forêt d’Exception® depuis mai 2018.

 

 

Entre mystères et traditions

Parcourir la forêt autrement...L'Ordre de l'Écu d'OrApplication-jeu embarquée gratuite

Jeu de piste en Cité Médiévale de Montluçon et en Forêt de Tronçais

Une expérience en 2 épisodes

La Forêt de Tronçais c’est tout un monde; où brament les cerfs à l’automne, où l’on rencontre encore sangliers et chevreuils, rapaces et papillons rares, où l’on découvre de gigantesques chênes classés et où les fontaines légendaires recèlent un indicible charme.

En 1670, Colbert, premier ministre de Louis XIV, aménage la forêt en vue de la protection du bois de qualité, destiné à la construction de navires pour la Marine Royale… Mais c’est la tonnellerie et le monde des spiritueux qui donneront à Tronçais sa réputation internationale.

En 2018, la Chênaie Prestige se voit récompensée et obtient le label Forêt d’Exception®, gage d’une démarche d’excellence et garante d’une valorisation de son patrimoine sylvicole, naturel et culturel.

 

Au coeur des gorges du Cher

 

Venez vous ressourcer et vous enivrer dans un environnement où la nature est reine.

Une faune et une flore diversifiées

Espace naturel inclus dans le réseau Natura 2 000, les Gorges du Cher offrent un cadre spectaculaire et abritent une faune et une flore uniques : reptiles, rapaces, papillons, ainsi que des espèces rares protégées telles que le crapaud sonneur à ventre jaune.

 

Montluçon Médiévale

 

Montluçon, ville médiévale et festive, porte d'entrée de l'Auvergne, a su, tout en gardant son prestigieux passé de l'époque des Bourbons, prendre le tournant de la révolution de l'industrielle avant de rentrer dans le nouveau siècle

 

Marquée par les Bourbons, elle est dominée par le château de Louis II de Bourbon. On aime y flâner les jours de marché dans le quartier médiéval Saint-Pierre, y prendre le café dans une  ambiance chaleureuse, y faire du shopping sur le boulevard de Courtais, prendre le temps sur la pelouse du jardin Wilson à l’ombre d’un cèdre bleu. Arrêter le temps en haut de l’esplanade du château pour profiter de la vue sur les différents quartiers. Aller voir une pièce de théâtre en famille et plonger dans l’univers fantasque du centre dramatique national de Montluçon,  Music Museum, le rendez-vous entre l’histoire de la musique à travers des instruments, styles et univers emblématiques.

Du haut du Château des ducs de Bourbon, le voyageur peut contempler l'ensemble de la ville. Il y verra lovée dans les boucles du Cher,  Elle a gardé son identité de cité médiévale où l'on peut découvrir en flânant une quinzaine d'édifices classés ou inscrits au patrimoine des monuments historiques. Surplombant la ville, le château des ducs de Bourbon a été construit en 1370.

Montluçon a également conservé de remarquables témoignages du mécénat des ducs de Bourbon dans ses églises. Elle mérite à ce titre son label de  ville d'Art ». Le quartier

Saint-Pierre, ses maisons à pans de bois, son église, édifice roman du XIIe siècle, ou la remarquable Maison des Douze Apôtres, nous transportent quelques siècles en arrière.

Prenez de la hauteur et admirez le panorama que vous offre l’esplanade Louis II de Bourbon. D’ici on prend conscience de l’importance du château et de son rôle protecteur pour Montluçon.

Des tables d’orientation vous indiquent les points à ne pas manquer.

La ville médiévale, blottie autour du château, était protégée par de puissants remparts. Flanquée de 40 tours, cette muraille était percée de 4 portes qui permettaient l’accès à la cité.

Le boulevard de Courtais et le boulevard Carnot, qui forment une boucle complète autour du centre historique, permettent d’imaginer aujourd’hui l’emplacement des remparts entourés de fossés.

Au détour de votre promenade, vous pourrez admirer de belles maisons à pans de bois des XVème et XVIème siècles, entrer dans la quiétude des églises Saint-Pierre et Notre-Dame ou encore flâner à l’ombre des remparts dans le Jardin Wilson.

 

Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon
Destination Montluçon

Nos Musées et Châteaux

 

Eglise Saint-Pierre

Monument historique (France) du XIIème siècle située à Montluçon dans le département de l'Allier. Elle fait l'objet d'un classement au titre des Monuments Historiques depuis 1978.

 

 

Le château des Ducs de Bourbon

 

Le château étant de la période Moyen Âge vous pourrez découvrir des caractéristiques propres à celle-ci en les relevant lors de la visite de cet édifice gorgé d'histoire. Si vous êtes venu avec des enfants, nul doute qu'ils seront enchantés par l'architecture si particulière et vaste des lieux.

À l'époque, les moyens techniques, bien qu'en progrès constants, et le caractère monumental des constructions impliquées un temps important pour édifier de pareilles structures. La construction de celui-ci commença pendant l'année 1070

Château vue de la cour intérieure

 

Le rocher qui sert de base au château a été aménagé au moyen de travaux de terrassement, de manière à constituer un plateau de forme pentagonale.

 

Le château des ducs de Bourbon, le bâtiment actuel, situé sur le bord ouest du plateau, se présente comme un imposant corps de logis rectangulaire à deux étages, dont le second est sous combles ; il est couvert dans le sens de la longueur par un toit à deux versants très inclinés, et flanqué à son angle sud-ouest d'une tour carrée comprenant deux étages surmontés d'une plateforme à parapet crénelé. Contre la façade ouest est en outre accolée une petite tour trapézoïdale, également à deux étages, couverte d'un toit à trois versants. Enfin, sur la façade est, s'élève la tourelle carrée qui porte l'horloge et domine tout l'édifice.

 

 

La mairie

 

Depuis 1945

Montluçon doit être reconstruite comme d'autres grandes villes en France. La ville continue à se développer pendant les Trente Glorieuses et bénéficie du « baby boom » : la ville compte plus de 55 000 habitants au recensement de 1968.

Au début des années 1950, Montluçon connaît la crise du logement. La municipalité entreprend de construire près de 2 500 logements pour y loger 10 000 personnes. Durant cette décennie, la ville commence à voir son industrie décliner : beaucoup d'ouvriers sont licenciés. De plus, le canal de Berry, qui est à l'origine de l'essor industriel de Montluçon, a été déclassé en 1955 après avoir cessé toute activité. En 1958, Montluçon connaît deux inondations importantes. Celle de mai a été la plus catastrophique. Tous les quartiers en bord du Cher et de son affluent l'Amaron ont été inondés ainsi que les usines Saint-Jacques et Saint-Gobain. Il y avait également des dégâts sur la ligne Montluçon - Paris.

 

Le château de la Louvière

Inspiré du petit Trianon de Versailles, ce château, de style néo-classique construit sous la Révolution pour Mareilhac, maire de Bordeaux par Mr François Toubat, industriel montluçonnais du début du siècle, est entouré d’un parc, compromis réussi entre les jardins à la française et à l’anglaise. A l’intérieur, l’on peut admirer sculptures, tapisseries, meubles et objets d’art des XVIIème et XVIIIème siècles…
Le château deviendra un musée que la famille Troubat offrit à la ville en 1976. La décoration intérieure est baroque. On y trouve entre autres la copie du bureau à rouleau de Louis XIV et la collection de peintures présente des pièces de maîtres de l’âge classique, des tapisseries d’Aubusson, mais aussi des copies d’après Courbet, Boucher et d’autres encore. En 2003, le château fut rénové : mise aux normes et embellissement, sécurité incendie, désamiantage, électricité et chauffage. Dans le parc, une orangerie accueille toute l’année des expositions d’arts plastiques, qui abrite de nombreuses essences : tilleul, kiwi, chamaecyparis, eleagnus… Des sculptures et des volières ornent le site.
On accède au château qui domine un immense domaine viticole existant depuis le XVème siècle, par un remarquable portail de fer forgé.

 

Les Parcs et Jardins

🌲🌴

 

Le parc Saint-Jean

Accès libre. Le parc de plus de 3 hectares dont environ 19 000 m² de pelouse est un heureux compromis entre le jardin paysager et le jardin classique. Très apprécié par les enfants grâce à son aire de jeux, le parc est attractif en raison de son cadre exceptionnel : une couronne d'environ 400 arbres borde la pièce d'eau aux contours sinueux. Un ruisseau serpente entre les arbres et de très larges allées ombragées favorisent les promenades. On remarquera de superbes chênes, des tilleuls, des liquidambars, un séquoïa gigantéa de plus de cinq mètres de circonférence. Un espace devant le château est aménagé dans un style "à la française". Chiens acceptés tenus en laisse.

 

Jardin Wilson

⚜⚜

Le jardin Wilson, appelé aussi "Jardin des remparts", du fait de la présence des fortifications de la ville, est un remarquable jardin à la française au cœur de la cité médiévale de Montluçon. Créé en 1937 dans des jardins d'hôtels particuliers et inaugurés par Marx Dormoy, il se compose d'une grande allée centrale axée sur la statue représentant André Messager situé face à la cité administrative, le jardin Wilson, tire son nom du président des États-Unis, Thomas Wilson élu en 1912. Créé dans l'ancienne propriété du baron de Charnisay et de l'emprise des fortifications du XVème siècle, ce jardin est la première réalisation des établissements d'horticulture Georges Delbard de Malicorne et fut inauguré en 1939. Sa superficie totale est de 11 923 m2, dont 1 328 m2 de pelouse. On y découvre un grand bassin circulaire, un préau (reconstitution du XVème siècle), un jardin d'enfants avec jeux et bacs à sable, une grande terrasse avec au centre une grande allée axée sur la statue d'André Messager (Né à Montluçon en 1853, il fut l'un des plus grands compositeurs de l'école française d'opérette, directeur de l'Opéra de Paris), restaurée et replacée en 2003 lors du festival organisé pour le 150e anniversaire de sa naissance à Montluçon.

Le cadre très structuré offre une belle variété d'essences dont le cèdre bleu, symbolisant la libération de Montluçon en 1945. Enfin, on peut s'attarder devant la roseraie entièrement rénovée en 1989. En 2004, les anciens jardins en terrasse ont été restaurés selon leur aspect d'origine et ouverts au public sous le nom de Clos Messager.

- Statue, Kiosque, Fontaine, - Arbres d'alignement, Arbustes, Fleurs annuelles, Arbres remarquables : liquidambar Arbres d’alignement : tilleul, platane, marronnier - Arbres fruitiers : pommiers taillés en contre-espalier - Arbustes : hohéria, poncirus trifoliata Fleurs annuelles : massifs floraux : annuelles et bisannuelles.

 

Jardin Louis Neillot

Accès libre. De son vrai nom Louis Neillot (artiste peintre bourbonnais 1898-1973), le jardin des Marais a été créé en 1939. Ce jardin sera terminé en 1946 avec l'aide de prisonniers allemands et le bassin l'année suivante. La surface est de 13000 m². De style classique dans sa partie plate, il se compose d'un double alignement de tilleuls, d'un tapis de gazon, de massifs de rosiers et d'arbustes entourant en symétrie parfaite le bassin octogonal. Le jardin prend un style plus libre en partie haute. On peut y admirer de très belles espèces d'arbres : tulipier de Virginie, chênes fastigiés, cèdres, magnolias. Chiens acceptés tenus en laisse.

 

Jardin Bréda

Accès libre. Ce parc à l'anglaise est composé principalement de massifs d'arbustes variés, de rosiers grimpants, de vieux tilleuls. Le jardin Bréda ou square Henri Dunant, d'une superficie de 8 780 m², présente de vastes allées et a été créé en 1916. On y trouve un poste de prévention routière fonctionnel avec une piste de circulation. Aire de jeux pour enfants sur place. Chiens acceptés tenus en laisse.

 

Gastronomie dans la région

Les produits du terroir de l'Allier sont nombreux et de qualité. Citons le boeuf charolais, le poulet bourbonnais, la dinde de Jaligny, les fromages Chambérat ou Cérilly ou la savoureuse moutarde de Charroux.  

 

Le poulet Bourbonnais

Le charolais

Le pâté aux pommes de terre

 C'est la spécialité gastronomique de l'Allier. Le pâté aux pommes de terre est consommé traditionnellement en famille, à l'origine le dimanche à midi. On le trouve sur la plupart des étals des boulangeries, mais de nombreux Bourbonnais aiment également le faire eux-mêmes, en y ajoutant une petite touche personnelle. Préparé à l'origine avec de la pâte à pain dans une tourtière en terre, cette sorte de tourte aux pommes de terre et à la crème fraîche est souvent servie en entrée mais aussi en tant que plat principal lorsqu'il est accompagné de tranches de jambon cru. Il s'accommode bien volontiers d'un  Saint Pourçain blanc de cuvée printanière

 

Pour en Savoir plus

Les produits du terroir

 

 

Situation géographique de l'Allier

 

 

 

Commenter cet article
B
Magnifique cité médiévale dont la diversité patrimoniale et florale donne envie d'être découverte.
Répondre

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence