Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
08 Apr

Le plateau des Claparèdes

Publié par Comtesse  - Catégories :  #Luberon






Le plateau des Claparèdes





Au cœur de l’été, la lavande dessine les paysages du Vaucluse qu’elle colore de ses bleus améthyste. Elle répand ses effluves principalement sur le Pays de Sault au pied du Ventoux et dans le Pays d’Apt en Luberon. Invitation au voyage :

De Sault, la capitale de la lavande fine, la route file vers St Christol, traversant les champs où s’étirent d’immenses rubans mauves. A droite, à gauche, la belle bleue s’épanouit en feu d’artifice.
Direction Lagarde d’Apt. On est à 1100 mètres d’altitude. C’est là que Maurice Fra a planté son exploitation « Lavande 1100 » est comme un phare au milieu d’un océan odorant où plantes aromatiques et lavande fine se distillent de la mi juillet à la mi août. Une occasion à ne pas manquer. Comme sa petite boutique de produits bio et de soins qui recèle de véritables merveilles.

Puis la route redescend vers la plaine. Avant d’arriver à Apt, au hameau des Coulets, une autre distillerie traditionnelle embaume l’air. Là aussi, lavande et lavandin font l’objet de passion. La Famille Borde y explique le ramassage et les différentes étapes de la distillation des huiles essentielles. Direction le Plateau des Claparèdes pour le plaisir de découvrir Saignon, un adorable village perché adossé à un millefeuille de roches avec placette, fontaine et lavoir. Plus loin, vers le col du Pointu, lavandes et cabanes de pierre sèche se mêlent harmonieusement, puis se déroule tout un chapelet de villages citadelles qui accrochent leurs maisons de pierre sur les contreforts du Luberon : Bonnieux, Lacoste et Ménerbes. Passé le hameau de Coustellet, en direction de Gordes, se dresse la grosse bâtisse en pierre du Musée de la lavande. On doit ce lieu unique à la Famille Lincelé dont la passion s’est transmise de père en fils. Quatre cent ans d’histoire et de savoir-faire réunis en une collection d’alambics de toutes formes et de tous âges, des flacons, des témoignages, mais aussi une occasion de comprendre, à travers produits et vidéo, la lavande d’aujourd’hui, sa culture et son utilisation.
Lentement, pour nous laisser le temps de goûter à la douceur de l’air et profiter des paysages, la route remonte, entre oliviers et murets de pierre sèche, vers Gordes, l’un des fleurons du Luberon. L’apparition est magique et la vue à vous couper le souffle.
Notre route des lavandes suit son cours et serpente de Joucas à Lioux, avant de prendre son élan. Là, la nature se met à nouveau au bleu. Le ton est donné jusqu’au bourg de Sault et la boucle est bouclée.







A visiter :
- Distillerie du Vallon à Sault :
visite libre (avec panneaux explicatifs) en août tlj sauf dimanche de 8h/12 et 14h/18h. Tél. 04 90 64 14 83
-
Lavande 1100 à Lagarde d’Apt :
distillerie ouverte de mi-juillet à mi-août sans rendez-vous.
-
Distillerie Les Coulets à Apt : visite guidée de la distillerie tous les jours du 20/07 au 31/08 de 9h à 19h. Gratuit. Tél.04 90 74 07 55
- Le Musée de la lavande à Coustellet : ouvert tlj de 10h/19h en juillet/août. 4€/pers. Gratuit -15 ans. Tél. 04 90 76 91 23.
www.museedelalavande.com.

 












 

 

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence