Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 Apr

Le massif des Maures

Publié par Comtesse  - Catégories :  #Le Var

Le Massif des Maures s'étend entre Hyères et Fréjus sur 60 kms de long et 30 kms de large. Couvrant 135 000 ha, c'est une véritable montagne en miniature, fragment d'un vaste continent qui englobait la Corse et la Sardaigne. Les îles d'Hyères ne sont rien d'autre que des sommets émergeant de la Méditerranée.

Les Maures, "Leï Mauro" en provençal, littéralement la montagne noire, surprend par sa rudesse.

Il doit probablement son nom à la couleur sombre de ses roches et de sa forêt.

Réputé pour ses châtaigneraies, le Massif des Maures est l'une des plus sauvages et des plus anciennes terres de Provence. Il forme quatre longues barres parallèles de faible altitude abritant 26 jolis villages.

http://www.collobrieres.fr/local/cache-vignettes/L640xH479/massif_des_maures_022347-05e1a.jpg

 

Collobrières

http://www.collobrieres.fr/local/cache-vignettes/L640xH480/village_044702-8e77f.jpg

La chartreuse de la Verne

 

Le sanctuaire est sis en plein coeur du massif des Maures. On y accède en voiture uniquement en empruntant dans un premier temps la petite route D14 au départ de Collobrières ou de Grimaud.


Depuis Collobrières, prendre la D14, direction Grimaud / St Tropez sur 5 km puis la quitter pour une petite route à droite qui se termine devant les vieux murs de la chartreuse.

Verne--12-.JPG


Certains historiens pensent que la chartreuse a été construite sur les ruines d'un temple païen dédié à la déesse Laverna qui aurait précédé un autre dédié à Diane. C'est là l'une des explications qui ont été trouvées pour donner une origine plus ou moins réaliste à ce lieu.

Verne--27-.JPG


Plus vraisemblablement, comme de nombreux établissements à travers le pays, le nom évoque son environnement. Ici la Verne viendrait du latin populaire "vernium", l' aulne. D'où la traduction N-D des Aulnes ou de l'Aulnaie. En Provençal : verno.

Verne--30-.JPG


La chartreuse fut fondée en 1170 par les évêques de Toulon et de Fréjus (à la frontière entre les deux évêchés) sur l'emplacement d'un ancien prieuré, lequel avait succédé à un temple dédié à Diane. Rapidement le domaine gagna en superficie grâce à des donations en échange d'oraisons, permettant ainsi aux moines de vivre de la culture et de l'élevage. Ils obtinrent notamment des prés à Vidauban, Grimaud ou encore Castellane pour faire paître leur bétail. Ils obtinrent aussi au XIIIè s. le droit d'exploiter le sel des salines d'Hyères. En fait, les moines croyaient avoir trouvé en ce lieu, loin de toute voie de communication et de toute habitation, un sanctuaire que personne ne viendrait déranger. Mais, à l'instar des sept plaies d'Egypte, une succession de malheurs s'abattit sur la chartreuse au cours des siècles. Il y eut ainsi plusieurs incendies aux XIIIème et XIVème siècles qui ravagèrent les bâtiments.

verneB--1-.JPG

verneB--3-.JPG


Il fallut cependant attendre 1921 pour que le site soit classé monument historique, et 1968 pour qu'une association d'amoureux de la Verne puisse entreprendre une vaste campagne de préservation et de restauration. Depuis 1982, les bâtiments accueillent la communauté monastique de Béthléem. Malgré les siècles et les déprédations, de nombreux bâtiments subsistent - certains plus ou moins - grâce à l'obstination des moines et des admirateurs du site. C'est ainsi que l'on peut découvrir l'ancien cloître, dont quelques cellules ont été rebâties, les restes du moulin à vent, une échauguette, les cuisines (avec une cheminée du XIIème siècle), des arcades et portes décorées en serpentine datant du XVIIème siècle, l'hôtellerie, le réfectoire, un pressoir à huile d'olive,... Notons que la visite est payante (l'argent servant à la restauration et à la vie des moniales) et que tout un tas d'articles sont à la vente (livres, miel, parfums, objets religieux,...).

verneB--4-.JPG

Verne--25-.JPG

 

Verne--23-.JPG

http://rando.soleil.free.fr/public/2011LA_VERNE/P3223205.JPG


Commenter cet article
O
This looks very beautiful, probably one of the beautiful pictures I had ever seen. I love travelling and adventure and I will visit there shortly. I have great interest in wildlife photography. Thanks for sharing this beautiful place with us.
Répondre
D

En effet, la rudesse des paysages surprend mais n'enlève rien à leur beauté.


Les vues sont splendides et donnent un point de vue très intéressant sur l'arrière pays. Quel bonheur de vous savoir bien au soleil...
Répondre

À propos

Suivez-moi et découvrez mes balades en France et plus particulièrement en Provence